285, Avenue Fernand Léger, 83500 La Seyne sur Mer enfantscolombiens@gmail.com 04 94 89 10 13 ou 07 82 58 97 64

Voyages en Colombie (Noël 2016)

Voir en plein écran

J’ai mis à profit mon séjour en Colombie pour visiter différents sites, rendre visite à différentes personnes ayant besoin d’aide au profit des enfants.

  1. A Bogota, dans un quartier qui s’appelle Santa Fe, j’ai rencontré une jeune femme d’un dévouement exemplaire. Elle prend en charge 15 orphelins, enfants abandonnés par leurs mères prostituées. En outre, elle accueille pendant la journée 60 à 80 enfants âgés de 3 mois à 12 ans, tous fils et filles de prostituées, dans des conditions franchement inhumaines : un WC et 4 lits superposés pour 60 enfants, les vêtements lavés qui sèchent à même le sol car c’est dans un appartement loué au 2ème étage, un seul repas par jour.

  2. Photos et vidéos de Santa Fe
     

  3. A la périphérie de Bogotá, dans un quartier qui s’appelle Cazuca, j’ai rencontré un ami qui travaille avec 204 enfants. Ceux-ci sont issus de familles simples qui ont fui la campagne en raison de la violence dont ils étaient victimes : ces personnes se sont approprié un terrain sur lequel elles ont érigé des habitations de fortune, créant ainsi un véritable bidonville. Mon ami fait partie d’un groupe qui s’occupe d’accompagner les familles, d’aider les enfants dans leurs études, de leur trouver des activités pour l’après-midi pour leur éviter de rester dans la rue, où ils sont exposés aux vendeurs de drogue et à la violence.
  4. Photos de Cazuca
     

  5. A Puerto Gaitan, à 6 heures de route de Bogota, dans la forêt, l’évêque, Mgr Raoul, m’a présenté deux enfants, Elkin et Jean-François, deux frères âgés de 12 et 14 ans, dont le père est décédé et dont la mère n’a pas les moyens de financer leurs études.
  6. Photos et vidéos de Puerto Gaitan
     

  7. Dans le secteur de Lerida, à 4 heures de Bogota, j’ai rencontré un prêtre auquel on a donné une voiture pour distribuer de la nourriture : les habitants de ce quartier sont des survivants de la catastrophe d’Armero (voir vidéo) qui ne bénéficient de ce soutien que depuis trois ans seulement.
  8. Photos et vidéos de Lerida
     

Suivant